Dans quels cas faire appel à un épaviste ?

Un épaviste est un professionnel auquel on peut avoir recours dans différentes circonstances. De façon globale, ce métier est utile dans la mesure où il permet de préserver l’environnement en évacuant les épaves d’automobiles. Mais en particulier, dans quelles situations faut-il faire appel à un tel professionnel ?

Contacter un épaviste pour convoyer un véhicule en fin de vie à la casse

Une voiture en fin de vie ou un véhicule hors d’usage (VHU) doit être convoyé à la casse qui se chargera de procéder à une destruction. C’est une démarche prévue par la législation. Pour faire enlever un véhicule, l’épaviste est le professionnel vers qui se tourner. Si la destruction du véhicule est gratuite, son enlèvement peut être payant. C’est le cas lorsque l’auto n’est plus en mesure de rouler. Il faudra s’acquitter de frais s’élevant à 50 euros. 

En parallèle : Quelles techniques utiliser pour acquérir de nouveaux clients sur les réseaux sociaux ?

Pour une voiture vétuste, mais qui peut toujours rouler, les épavistes sont légalement tenus de l’enlever gratuitement. Il suffira de cliquer ici pour trouver le bon professionnel. Avec un véhicule encore en état de rouler, il est possible d’en tirer quelques euros. Un épaviste pourra le racheter dans le but d’en revendre les pièces détachées. Par ailleurs, le rachat n’est pas possible si le véhicule est déclaré comme hors d’usage. 

Aussi, il ne faut pas s’attendre à tirer des sommes conséquentes de ce type de transaction. La cession d’un véhicule à un épaviste peut rapporter 250 euros en moyenne. Les prix sont fixés suivant l’état du véhicule concerné.

A voir aussi : Comment se fixe le salaire ?

Solliciter un épaviste pour des véhicules techniquement irréparables

Lorsqu’une voiture subit des dommages, il est de bon ton de penser à sa réparation. Cependant, la réparation de certains véhicules est loin d’être envisageable. Dans ces cas, le propriétaire pourrait investir en vain : c’est ce qu’on appelle une voiture techniquement irréparable. Ici également, un épaviste peut être sollicité.

Faire appel à un épaviste pour se débarrasser des VEI

Même si un véhicule n’est plus en état de marche, il peut ne pas être considéré comme une épave. Cependant, un véhicule économiquement irréparable (VEI) est systématiquement considéré comme une épave. Un VEI est un véhicule ayant subi un accident grave. 

Même s’il est assuré, les dégâts sont tels qu’il n’est pas possible de le réparer. En effet, les indemnisations prévues par l’assureur ne peuvent malheureusement pas couvrir les réparations. À partir de cet instant, il faudra faire appel à un épaviste.

Contacter un épaviste pour retirer un VGE de la circulation

Contrairement aux idées reçues, un VEI est différent d’un véhicule gravement endommagé (VGE) dans la mesure où ce dernier peut toujours être en circulation. Cependant, les dommages subis par le VGE font qu’il représente un danger non seulement pour le conducteur, mais aussi pour les autres usagers de la route. 

Par conséquent, il faudra sans tarder le retirer de la circulation. Pour le faire, un épaviste sera sollicité. Il envoie le véhicule vers la casse pour qu’il soit détruit dans les règles de l’art.